CARNETS DE DEUILS

 

HÖTEL BERGERON

 

Lucette Hyvert

1937-1991

 

 

Lucette Hyvert s'est éteinte

Lucette Ce n'est pas seulement l'aglomération, mais toutte la région, qui a appris lavec beaucoup de tristesse le décès de Lucette Hyvert, âgée de 53 ans. Lucette s'en est allée (après une courte et cruelle maladie)...avec le sourir.

Le portrai de Lucette : c'est gentillesse et du travail. Le travail aura été son seul excès. On la rencontrait aux courses ou chez elle. Combien de Pontois auront encore longtemps l'image de Lucette, traversant la place de l'église, avec des brassées de draps blancs.

Ces aux environs de 1910 que les grand-parents Bergeron étaient arrivés. Depuis cette année de père en fils et en fille, l'hôtel Bergeron a fonctionnéCe n'était pas un grand établissement avec maintes étoiles. C'était plutôt la maison de la famille où prédominait l'accueil.

Des clients fidèles de toute la France faisait le « crochet de puis Lyon » pour retrouver Lucette, son amabilité, sa chaleur humaine. Jusqu'au dernier moment, à l'hôpital des Charmettes, au service des soin paliatifs, Lucette aura donné des leçons de courage.

Notre journal présente ses sincères condoléance à sa famille.

 

 

 

 

 

Recherche d'un disparu

Extrait de l'avis de recherche consernant la disparition de Georges ZIZI paru dans la presse le 3 juillet 1950.

Pont de Chéruy le 3 juillet 1950

On recherch le corps d'un jeune homme qui a coulé à pic, dans le Rhône au lieu dit «Grange-Rouge», près de Loyettes, côté département de l'Isère, dimanche 2 juillet, vers 17 heures.

"Les personnes qui découvriraient le corps, doivent prévenir M.BIGAT, à Pont de Chéruy (Isère), téléphone numéro 55.

Voici le signalement du disparu : âge de 18 ans, mince, taille 1 m. 70 environ, cheveux châtain foncés, très ondulés, visages, allongé, yeux châtains, oreilles larges, habillé d'un caleçon de bain modèle slip, bleu à bordure blanche et attaches blanches. Aucun bijou ni signe particulier."

Georges était âgé de 18 ans, et voulait traverser le Rhône, il dit à Jany qu'il allait à Port-Galland elle lui répondit"... tu ne feras pas l'imbécile tu ne traverseras, pas le Rhône.", "non je ne traverserai pas". Il partit rejoindre les copains à Port-Galland pour se baigner. Georges s'amusait quand il a coulé à pic et disparut ne le voyant pas revenir à la surface ses copains plongèrent pour essayer de le trouver. Hélas, les recherches furent vaines : Georges avait disparu. Son corps fut retrouvé sur le territoire de Jonc lieu dit "le Deusoir" 3 jours plus tard (son corps était mangé par les rats.

Jany fut la dernière personne de la famille à le voir vivant.